Ossétie du Sud : Washington aurait-il eu tort de soutenir la Géorgie ?

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sergueï Lavrov

1er septembre 2008. – Les États-Unis commettent une « erreur historique » en soutenant le régime de Mikhaïl Saakachvili au détriment des intérêts du peuple géorgien, a affirmé lundi à Moscou le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

« Un fantôme du grand jeu parcourt de nouveau le Caucase. Si les États-Unis et leurs alliés finissent par choisir le régime Saakachvili, qui n'a tiré aucune leçon, au lieu de défendre leurs propres intérêts nationaux et ceux du peuple géorgien, ce sera une véritable erreur historique », a-t-il affirmé dans une allocution prononcée à l'Institut des relations internationales de Moscou.

Selon M. Lavrov, l'assistance militaire des États-Unis a encouragé « le régime irresponsable et imprévisible (de Mikhaïl Saakachvili) dans son aventurisme ».

Le conflit osséto-géorgien a marqué le retour de la Russie sur la scène internationale en tant qu'État responsable et soucieux du sort de ses citoyens, a-t-il poursuivi.

« Si quelqu'un en doutait, nos actions visant à contraindre la Géorgie à la paix et la reconnaissance obligée de l'indépendance abkhaze et sud-ossète ont dû dissiper ces doutes. Par sa riposte face à l'agression géorgienne, la Russie a établi une nouvelle norme de réaction en stricte conformité avec le droit international en vigueur, notamment avec le droit à l'autodéfense prévu par l'article 51 de la Charte des Nations Unies et nos engagements concrets relatifs au règlement du conflit », a relevé le ministre russe.

Selon M. Lavrov, la Russie et ses soldats de la paix ont suivi le principe de « mourir pour ses amis » qui a « de très profondes racines chrétiennes ».

« Les actions de la Russie visant à contraindre la Géorgie à la paix sont le modèle de la modération, car elles n'avaient pas d'autre objectif que celui dicté par la nécessité de prévenir une nouvelle agression géorgienne contre l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud », a résumé le ministre.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Washington a tort de soutenir le régime Saakachvili (Lavrov) » datée du 1er septembre 2008.

Sources