Ossétie du Sud : Tbilissi accepte les propositions de Paris

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dmitry Medvedev official large photo -8 brightly.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi Dmitri Medvedev sur


13 août 2008. – Le président géorgien Mikhaïl Saakachvili a accepté dans les grandes lignes le plan de cessez-le-feu dans la zone du conflit, négocié par Nicolas Sarkozy et approuvé plus tôt par Moscou, a déclaré le président français lors d'un point de presse mercredi à Tbilissi.

« Nous avons apporté une série d'amendements à la demande géorgienne que nous avons négociée à deux reprises avec le président russe (Dmitri) Medvedev par téléphone. Nous avons ainsi retiré la question du statut de l'Ossétie du Sud », a affirmé M. Sarkozy, dont RIA Novosti retraduit les propos à partir du russe, à l'issue d'un entretien avec son homologue géorgien.

Selon le chef de l'Élysée, le statut de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie sera soulevé plus tard et sera décidé avec la participation de la communauté internationale.

Le plan de paix approuvé par Moscou et Tbilissi prévoit le cessez-le-feu immédiat, la cessation des opérations militaires, la création d'un couloir humanitaire, le retrait des troupes géorgiennes et russes jusqu'aux positions qu'elles occupaient avant le conflit et le début d'un débat international sur l'avenir et la sécurité de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie séparatistes, a précisé le président français.

Le document sera soumis mercredi à l'examen des ministres des Affaires étrangères de l'UE qui devront à leur tour élaborer un texte juridiquement contraignant.

De son côté, Mikhaïl Saakachvili a déclaré qu'il souscrivait à la position de Paris au sujet du cessez-le-feu et du retrait des troupes. « Quant à l'intégrité territoriale de la Géorgie et au retour des réfugiés, la Géorgie ne fera pas de concessions », a-t-il lancé.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  La Géorgie accepte le plan de cessez-le-feu négocié par Sarkozy » datée du 13 août 2008.

Sources