Nuit d'émeutes à Clichy-sous-Bois après la mort de deux adolescents

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

28 octobre 2005. – Des émeutes ont éclaté dans plusieurs quartiers de Clichy-sous-Bois (Seine Saint-Denis) dans la nuit de jeudi à vendredi, après la découverte des corps de deux adolescents morts électrocutés dans un transformateur EDF.

La brigade anticriminalité a interpellé six personnes jeudi soir, après avoir reçu des plaintes pour vols et dégradations sur un chantier de Livry-Gargan, une ville voisine de Clichy-sous-Bois. Trois autres jeunes ont pris la fuite pour se réfugier dans un transformateur EDF. À 18 h 53, la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris a reçu un appel anonyme lui demandant de secourir les trois personnes électrocutées. Elle a découvert les corps inanimés de deux adolescents de 15 et 17 ans. Le troisième jeune, âgé de 21 ans, a été grièvement brûlé et transporté à l'hôpital Beaujon à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

Des rassemblements se sont formés en moins d'une heure après la découverte des corps et dégénérèrent en émeutes dans les quartiers du Chêne Pointu et du Plateau, réputés sensibles. Ces émeutes ont pris fin vers 3 heures, dans la nuit de vendredi, après l'intervention de quelque 190 policiers. Malgré de nombreux dégats matériels, aucun blessé n'est à déplorer.

Le maire de Clichy-sous-Bois, Claude Dilain, a demandé une « enquête neutre et indépendante » sur les circonstances de cet accident qualifié de « drame humain » par le Premier ministre Dominique de Villepin.

Sources