Nucléaire iranien : vote d'une loi révisant la collaboration avec l'AIEA

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


27 décembre 2006. – Le parlement iranien vient de voter une loi qui oblige le gouvernement à « accélérer le programme nucléaire et réviser la coopération avec l'Agence internationale de l'énergie atomique », ce qui est la suite des réactions du régime des Mollahs à la résolution 1737 prise par le Conseil de Sécurité de l'ONU. Le texte, voté par 160 députés sur 203 votants, stipule que « le gouvernement a le devoir, après le vote de la résolution 1737 (du Conseil de sécurité de l'ONU), d'accélérer le programme nucléaire et de réviser sa coopération avec l'AIEA », laissant toutefois au gouvernement décider des moyens à mettre en œuvre. Cette loi a été approuvée immédiatement par le Conseil des gardiens de la constitution. Les réactions internes, selon l'orientation politique, ont bien sûr divergé : les conservateurs pressent dans le sens de l'accélération du programme nucléaire de l'Iran, certains reformateurs comme Nourredine Pirmoazen appelant à la modération, jugeant que la résolution prise est un pis-aller.

Voir aussi

Sources