Nucléaire iranien : les Six s'apprêtent à poursuivre les discussions

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

14 novembre 2008. – Les médiateurs internationaux chargés du dossier nucléaire iranien poursuivront les consultations dans les semaines à venir, stipule le communiqué du ministère français des Affaires étrangères à l'issue des entretiens des six directeurs politiques à Paris.

Les représentants de la diplomatie de Grande-Bretagne, de Chine, d'Allemagne, de Russie, des États-Unis et un porte-parole de l'UE ont discuté jeudi de la possibilité de régler le problème nucléaire se basant sur la résolution 1835 du Conseil de sécurité de l'ONU.

Le 27 septembre dernier, le Conseil de sécurité a approuvé à l'unanimité la résolution qui appelle l'Iran à respecter ses revendications relatives à ses activités nucléaires. Le document réitère les décisions adoptées auparavant par le Conseil et appelle Téhéran à se plier aux exigences concernant son programme nucléaire. Les résolutions 1696, 1737, 1747 et 1803 enjoignent à Téhéran de mettre un terme à l'enrichissement d'uranium et à son programme balistique. Le projet de résolution 1835 avait été déposé par les Six médiateurs pour le dossier nucléaire iranien (Russie, États-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne) à l'initiative de Moscou.

Téhéran a rejeté les exigences du Conseil de sécurité et déclaré que la conduite des Six médiateurs sur l'Iran pourrait nuire à sa coopération avec la communauté mondiale.

Les États-Unis et certains autres pays reprochent à l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique. Téhéran rejette ces accusations, affirmant que ses recherches nucléaires ont pour seul but de satisfaire ses besoins en électricité.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Nucléaire iranien: les Six s'apprêtent à poursuivre les discussions (diplomatie) » datée du 14 novembre 2008.

Sources



  • Page Iran de Wikinews Page « Iran » de Wikinews. L'actualité iranienne dans le monde.

Grande-Bretagne, de Chine, d'Allemagne, de Russie, des États-Unis et un porte-parole de l'UE