Nucléaire iranien : l'AIEA déplore la construction secrète d'une usine d'enrichissement d'uranium

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

30 septembre 2009. – L'Iran n'a pas informé par avance l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de la construction de sa nouvelle usine d'enrichissement d'uranium, ce qui a entamé la confiance envers son programme nucléaire, a déclaré Mohamed El Baradei, directeur général de l'AIEA dans une interview à la chaîne télévisée CNN-IBM.

« L'Iran aurait dû nous informer le jour même où la décision de construire cette usine a été prise. Ce qu'il n'a pas fait. Malheureusement, cela a miné le principe de la transparence ainsi que les efforts de la communauté internationale visant à créer une atmosphère de confiance autour du programme nucléaire iranien », a déploré M. El Baradei qui assiste actuellement à la Conférence internationale sur le nucléaire civil à New Dehli.

Le directeur de l'AIEA estime que les dirigeants de la République islamique doivent accepter les propositions du président américain et entamer les négociations sans conditions préalables.

La rencontre des Six sur le règlement du problème nucléaire iranien (Russie, États-Unis, Grande Bretagne, Chine, France et Allemagne) avec des représentants de l'Iran doit se tenir le 1er octobre à Genève.

Les États-Unis et certains autres pays accusent l'Iran de mettre au point son arme nucléaire sous couvert du programme du nucléaire civil. Téhéran rejette toutes les accusations en déclarant que son programme nucléaire ne sert qu'à satisfaire les besoins du pays en énergie électrique.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Nucléaire iranien: l'AIEA déplore la construction secrète d'une usine d'enrichissement d'uranium » datée du 30 septembre 2009.

Sources


  • Page Iran de Wikinews Page « Iran » de Wikinews. L'actualité iranienne dans le monde.