Ceci est une page protégée.

Nigeria : le MEND dit à nouveau « non » à l'amnistie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

30 mai 2009. – Les militants du delta du Niger ont rejeté une nouvelle offre d’amnistie du gouvernement nigérian. Selon l’agence Reuters, le président Umaru Yar’Adua a réitéré, aujourd’hui, son offre d’amnistie dans un discours à l’occasion de la Journée nationale de la démocratie. Le gouvernement demande, en retour, que les insurgés déposent les armes.

Dans un communiqué diffusé par email, le Mouvement pour l’émancipation du delta du Niger (MEND) a qualifié l’offre gouvernementale « d’ambigüe et de dictatoriale. » Une offre sérieuse doit se faire avec la participation de médiateurs internationaux, a fait savoir le groupe militant, ajoutant que le gouvernement devrait se concentrer sur l’aide aux centaines de civils déplacés par la récente offensive des forces de sécurité contre les positions rebelles.

Les militants du delta du Niger disent qu’ils se battent pour une meilleure redistribution des revenus pétroliers ; toutefois, le gouvernement les qualifie de criminels.

Sources



  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.