Netanyahu : Israël reste hostile au partage de Jérusalem

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

21 mai 2009. – Israël fera d'un Jérusalem « unique » sa capitale éternelle et n'acceptera jamais son partage, a déclaré jeudi le chef du gouvernement israélien Benyamin Netanyahu.

Les Palestiniens revendiquent au moins la partie est de la ville occupée par Israël lors de la guerre de 1967 pour y installer la capitale de leur propre État.

« Il très important pour moi de revenir ici et de répéter ce que j'ai dit aux États-Unis (…). Jérusalem uni est la capitale d'Israël, qui a toujours été notre ville et le restera. Il ne sera jamais ni partagé ni dépecé à nouveau », a affirmé le chef du gouvernement israélien qui a terminé la veille sa visite à Washington.

Le contrôle israélien dans la « ville de trois religions » garantit aux adeptes du judaïsme, du christianisme et de l'islam le libre accès à leurs sanctuaires, a ajouté M. Netanyahu.

L'intervention du chef du gouvernement israélien était consacrée au 42ème anniversaire de la réunification de la ville sous le contrôle israélien. Israël annexa les quartiers est de la ville peuplés de préférence d'Arabes, ayant proclamé la ville sa capitale « unique et indivisible ». Du point de vue du droit international, Jérusalem-Est est un territoire occupé, et le débat autour de son statut constitue un des aspects clés du conflit au Proche-Orient.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Israël reste hostile au partage de Jérusalem (Netanyahu) » datée du 21 mai 2009.

Sources



  • Page Israël de Wikinews Page « Israël » de Wikinews. L'actualité israélienne dans le monde.