Multiplication des candidatures présidentielles au sein du Parti démocratique gabonais

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du Gabon

18 juillet 2009. – Au Gabon, le premier ministre Jean Eyéghé Ndong, vice-président du Parti démocratique gabonais, parti au pouvoir, le PDG a annoncé ce vendredi sa démission en même tant que sa candidature indépendante à l'élection présidentielle du 30 août. Il a ajouté que sa démission a été acceptée par la présidente intérimaire Rose Francine Rogombé. La candidate de Jean Eyéghé Ndong a été annoncée quelques heures après celle d'un autre baron du PDG, le ministre de l'Intérieur André Mba Obame.

« Cette multiplication des candidatures, après la désignation de M. Ali Bongo Ondimba comme porte-étendard du parti montre que la procédure qui a été choisi par les instances du parti n'a pas reçu l'agrément de toues les personnalités qui souhaitent être des candidats investis par le Parti démocratique gabonais », a déclaré le professeur Wenceslas Mambundu, directeur-adjoint de l'institut des sciences humaines de Libreville.

« Cela montre aussi », poursuit-il, « qu'après la mort du président Omar Bongo Ondimba, le PDG est à un tournant historique, et il n'y avait peut-être que lui qui pouvait contenir les velléités et les différentes ambitions des uns et des autres ».

Source


  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.