Moscou reste inflexible face aux sanctions américaines en matière nucléaire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24 octobre 2008. – Les États-Unis, en décrétant des sanctions contre l'agence russe d'exportations d'armes Rosoboronexport, n'obtiendront pas de concessions de la part de la Russie sur le problème nucléaire iranien, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères « Sergueï Lavrov ».

Le chef de la diplomatie russe a fait ces déclarations à l'issue d'un entretien avec son homologue luxembourgeois Jean Asselborn.

Jeudi, le gouvernement des États-Unis a publié un communiqué officiel annonçant des sanctions économiques pour deux ans contre le russe Rosoboronexport et ses filiales.

« Si d'aucuns à Washington croient pouvoir, par ces démarches, rendre la Russie plus docile envers les approches américaines dans le règlement du problème nucléaire iranien, ils se trompent », a indiqué le ministre russe.

« Nous estimons que cela est parfaitement inacceptable car notre coopération avec l'Iran est pleinement conforme au droit international », a ajouté M.Lavrov.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Sanctions US: Washington ne rendra pas Moscou plus docile sur l'Iran (Lavrov) » datée du 24 octobre 2008.


Sources