Moscou affirme avoir détruit 36,6 % de ses stocks d'armes chimiques

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

29 mai 2009. – « La Russie a détruit jusqu'à présent 36,6 % des stocks d'armes chimiques se trouvant sur le territoire du pays, vers la fin 2009 il est prévu d'éliminer 45 % des stocks », a déclaré vendredi le ministre de l'Industrie et du Commerce Victor Khristenko.

« D'ici la fin 2009, nous devons détruire 45 % des stocks, ce qui représente 18 000 tonnes de toutes substances toxiques se trouvant sur le territoire de la Russie. En dépit des doutes, nous allons exécuter nos engagements », a annoncé M.Khristenko, inaugurant la première tranche d'une usine de destruction d'armes chimiques à Chtchoutchie, dans la région de Kourgan en Sibérie.

Selon les données du 20 mars 2009, 12 000 tonnes (30,1 %) des substances toxiques ont été détruites en Russie.

La Russie a signé la Convention sur l'interdiction des armes chimiques en 1997, en s'engageant à éliminer ses 40 000 tonnes d'agents chimiques sous 10 ans. Toutefois, elle a obtenu une prolongation de cinq ans à l'expiration du délai initial en 2007. La Corée du Sud a rempli ses engagements avant terme. L'Inde a déjà détruit plus de 99 % de ses armes chimiques et compte terminer avant septembre 2009.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Armes chimiques: la Russie a détruit 36,6% de ses stocks (ministre) » datée du 29 mai 2009.

Sources



  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.