Montpellier : tôle froissée entre tramway et voiture avenue du Mondial-98

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

30 octobre 2009. – Hier, jeudi 29, peu avant midi, une rame de la ligne 1 du tramway de Montpellier et une voiture sont entrés en collision au rond-point Matteo Manuguerra, près de la station Millénaire, faisant un blessé léger dans le second véhicule.

Peu après midi, deux véhicules de pompiers rejoignent le lieu de l'accident.
À la tête de la rame Ville du Crès, des agents des TaM et un policier repèrent le lieu de l'accident. Le plot orange indiquerait le lieu du choc, sur la chaussée permettant aux véhicules sur l'avenue du Mondial-98 de tourner à gauche.
Un camion de police signale l'impossibilité de tourner à gauche où un feu rouge règle le passage des véhicules se rendant dans le nouveau quartier le long de la rivière Lironde.
En plein été indien, les passagers de la ligne 1 n'ont pas rechigné à finir leur parcours vers Odysseum à pied depuis Port Marianne.

La voiture blanche profitait de ce carrefour à feux pour quitter l'avenue du Mondial-98 et se diriger vers le nouveau quartier le long de la rivière Lironde. La rame Ville du Crès, en direction du terminus Odysseum, n'a pas pu éviter le véhicule et l'a poussé sur quelques mètres. Des deux passagers de la voiture, une seule a été emmenée par les pompiers aux urgences hospitalières pour s'assurer de sa santé.

Les dommages immédiats sont donc matériels. Parmi ceux qui étaient visibles des passagers des deux rames immobilisés à quelques dizaines de mètres en bas de la station Millénaire, les deux portières enfoncées de la voiture et la carrosserie abîmée du nez de la rame de tramway.

En cet emplacement, la signalisation indique une possibilité pour les rames de rouler jusqu'à cinquante kilomètres par heure. L'enquête déterminera qui du conducteur de la voiture ou de celui du tramway n'a pas respecté son feu et si l'accident aurait pu être empêché par une vitesse réduite d'un des deux véhicules.

Le non-respect du feu orange ou rouge par les voitures est une des principales causes d'accidents du tramway depuis l'ouverture de la ligne 1 en juin 2000. Les deux premiers accidents recensés en 2000 avaient été mortels pour un conducteur à Antigone et un passager à Château d'O. Depuis, les usagers de la route se montrent plus prudents aux croisements avec les rails des deux lignes, même si les balladeurs musicaux rendent souvent distraits leurs porteurs piétons, ce qui provoque régulièrement des freinages vifs de la part des conducteurs de tramway.

Immédiatement, hier, la circulation des rames a été stoppée entre le terminus Odysseum et l'arrêt Port Marianne. Sous un franc soleil d'été indien, les passagers n'ont pas rechignés à finir leur parcours à pied en marchand sur le gazon des voies, avenue du Mondial-98. Néanmoins, la circulation dans le rond-point Ernest-Granier à Port Marianne, déjà gênée par les travaux de la ligne 3 sur l'avenue Raymond-Dugrand, fut fortement perturbée une dizaine de minutes. Le temps de faire faire demi-tour à deux rames de suite, dont une bloquant le tour de la place le temps que son conducteur traverse les quarante mètres du véhicule.

Vers midi trente, les premiers bus de substitution étaient en place, le temps pour la police de terminer ses constatations et de permettre la remise en circulation des rames et l'évacuation de Ville du Crès vers son dépôt.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).