Mobilisation contre le CPE à Brest le 3 avril 2006

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews .
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).


3 avril 2006. – À la suite de la promulgation du Contrat première embauche (CPE) par le président de la République (voir France : validation du CPE par le Conseil constitutionnel) une assemblée générale a réuni les étudiants en lettres et sciences sociales de 14 h à 18 h 30 sur le parvis de la faculté Victor Segalen à Brest, organisée en même temps que celle du personnel de la faculté dans le but de réfléchir aux moyens de sortir de la crise. Ceux-ci ont confirmé leur soutien au mouvement contre le CPE, quels que soient les moyens utilisés. Des jeunes armés de barres de fer se sont joints au service d'ordre des bloqueurs. À l'issue de cette assemblée générale, le blocus a été reconduit.

La journée de lundi a également été marquée par la manifestation des serristes à Brest contre la hausse des prix du gaz, et assurant également leur soutien contre le CPE.

À 19 heures place de la Liberté une manifestation d'étudiants contre le CPE souhaitant la fin du blocus a été empêchée par des étudiants de la filière STAPS qui avaient investi le toit de l'hôtel de ville munis de banderolles de protestation contre la réduction des postes d'enseignement et de catapultes utilisés pour bombarder les manifestants d'œufs et de tomates.

Voir aussi