Missiles russes contre l'ABM : inquiétude à la Commission européenne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dmitry Medvedev official large photo -8 brightly.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi Dmitri Medvedev sur


6 novembre 2008. – La commissaire européenne aux relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, a critiqué mercredi la déclaration du président russe Dmitri Medvedev sur le déploiement de missiles Iskander dans la région de Kaliningrad pour neutraliser le bouclier antimissile américain en Europe.

« Je voudrais savoir à quel point ces démarches sont compatibles avec la nouvelle stratégie de sécurité en Europe que les Russes veulent tant mettre en place », a déclaré Mme Ferrero-Waldner lors de son intervention au Parlement européen à Bruxelles.

Selon elle, l'installation dans la région de Kaliningrad de missiles russes « ne contribuera guère à la sécurité en Europe ».

Dans son premier message annuel au parlement, le président russe Dmitri Medvedev a évoqué le possible déploiement de missiles de théâtre Iskander dans l'enclave de Kaliningrad, coincée entre la Lituanie et la Pologne au bord de la Baltique, pour contrecarrer la menace du bouclier antimissile américain.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Missiles russes contre l'ABM: inquiétude à la Commission européenne » datée du 6 novembre 2008.

Sources