Michael Jackson aurait songé à s'établir au Québec

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michael Jackson et son fils en 2006.

15 juillet 2009. – L'auteur québécois Ian Halperin a publié, le 13 juillet, une bibliographie non-autorisée de Michael Jackson, intitulée Michael Jackson : les dernières années. Selon l'auteur, le roi de la pop s'était juré de quitter les États-Unis à la suite d'un sondage révélant que la majorité des Américains le croyaient coupable d'agression sexuelle sur un enfant, malgré le fait qu'il en ait été acquitté en 2005. Il aurait ainsi planifié déménager à Montréal.

« Le Québec a toujours voué une affection particulière au chanteur. Il s'agit même du seul endroit en Amérique du Nord où les sondages ont révélé que la majorité des habitants rejetaient fermement les accusations de pédophilie portées contre lui », affirme Ian Halperin dans son ouvrage.

Il semblerait même que le chanteur aurait visité des résidences dans les quartiers montréalais d'Outremont et de Westmount. Toutefois, la propriété pour laquelle il avait manifesté son intérêt n'était pas à vendre, selon une agente immobilière citée dans le livre de M. Halperin.

L'auteur mentionne également que Michael Jackson aurait discuté avec un journaliste francophone, en 1980, à savoir s'il était avantageux pour le Québec de se séparer du Canada. Relatant les propos du journaliste montréalais maintenant décédé Tedd Blackman, l'auteur raconte : « Jackson avait répondu "oui, oui". J'étais stupéfié. Jackson disait que le Québec pouvait devenir un autre Paris et qu'à côté, le Canada faisait piètre figure au niveau culturel. ».

Lors de l'annonce du décès du chanteur, le livre de Ian Halperin était déjà sous presse. Il a donc dû y ajouter quelques pages pour le mettre à jour.

Sources