Mayotte : élection du président du conseil général de ce nouveau département français

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4 avril 2011. – Mayotte, devenue département d’outre-mer français jeudi, a basculé officiellement à gauche dimanche, avec l’élection à la tête du conseil général de Daniel Zaïdani (DVG), a annoncé son prédécesseur UMP Ahamed Attoumani Douchina, qui présidait la séance.

La ministre de l’Outre-Mer Marie-Luce Penchard, qui est arrivée à Mayotte dimanche après–midi, pour célébrer la transformation de cette île en département depuis jeudi, a félicité chaleureusement le nouveau président de la première assemblée du 101ème département français : « Je formule le vœu que cette majorité de travail se mobilise au-delà des sensibilités politiques pour respecter le calendrier de la départementalisation et faire en sorte que ce statut tant voulu par les Mahorais soit une réussite ».

D'autre part, « le Parti socialiste se félicite de l’élection de M. Daniel Zaïdani à la tête du conseil général de Mayotte. Ce résultat ancre à gauche le 101ème et nouveau département français ».

Mayotte, ancienne collectivité d'outre-mer de la France, est devenue officiellement le 31 mars 2011, à la suite des élections cantonales, le cent unième département français, conformément à la volonté de la population qui s’était exprimée à 95,2% en mars 2009 pour la départementalisation, lors d’un référendum.

Le conseil général de Mayotte s'est bien réuni le 31 mars, mais il n'a pas pu élire son président faute d'avoir atteint le quorum. Le nouveau Président n'a été élu que le 3 avril.

Comme dans les autres DOM, la même assemblée exerce les compétences du conseil général et celles du conseil régional. La loi organique prise à cet effet a été validée par le Conseil constitutionnel. Les deux lois (organique et ordinaire) ont été promulguées le 7 décembre 2010 et publiées au Journal officiel du 8 décembre.

Sources