Mauritanie : la Commission nationale des droits de l'homme remise en cause

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de la Mauritanie

19 avril 2010. – Le Forum des organisations nationales de défense des droits humains (FONADH) déplore une « instrumentalisation » de la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH) en Mauritanie, dont l'un des membres, Biram Ould Dah Ould Abeid, a été récemment limogé.

« Cette commission ne répond pas aux principes de Paris, qui définissent quand même un certain nombre de critères, entre autres l'indépendance de la Commission vis-à-vis du pouvoir politique », a déclaré Mamadou Saar, secrétaire exécutif du FONADH. Celui-ci s'insurge contre l'exclusion du membre de la CNDH « sous prétexte qu'il ne collabore pas avec les autorités ».

Mohamed Fall Ould Sidi Meila, autre militant du Forum, a dénoncé « les actes répressifs d'un pouvoir qui incarne un système disposant d'une large expérience dans le domaine de la violation des droits humains ».

Aussi la FONADH estime-t-elle que le conseiller limogé est « victime d'un acharnement de la part des autorités, à cause de son combat ».

Sources



  • Page Afrique de Wikinews Page « Afrique » de Wikinews. L'actualité africaine dans le monde.