Mars : des chercheurs annoncent avoir découvert une nouvelle preuve de la présence passée d'eau liquide

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette image en fausses couleurs révèle d'importantes quantités de carbonates dans l'affleurement Comanche.
Vue d'artiste du rover américain Spirit

4 juin 2010. – Des chercheurs de l'université de l'Arizona (États-Unis) ont annoncé vendredi dans la revue scientifique Science avoir découvert une nouvelle preuve de l'existence passée d'eau liquide à la surface de la planète rouge. Les données, recueillies par le robot américain Spirit, ont été récoltées en décembre 2005 dans la région du cratère de Gusev. Les prélèvements, riches en carbonates, ont sans doute étés en contact avec de l'eau provenant d'une source hydrothermale... et par conséquent, peut-être de la vie.

La présence de carbonates à la surface était déjà connue, cependant, selon Steve Ruff, cosignataire de l'étude, « les deux grands affleurements de roches qui ont été analysés ont des concentrations en carbonates de 25 %, ce qui est de loin le taux le plus élevé jamais rencontré sur Mars ». Ces affleurements — Comanche (en photo) et Comanche Spur — sont riches en magnésium, fer et olivine, probablement apportés par une eau riche en carbonates. « C'est une des découvertes les plus importantes faites par les rovers », a annoncé Steve Squyres de l'université de Cornell.

Sources


    Page
  • Page Espace de Wikinews « Espace »
  • de Wikinews.