Madagascar : Lavrov préoccupé par les méthodes anticonstitutionnelles

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

17 mars 2009. – Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov s'est déclaré préoccupé mardi par la situation à Madagascar, avant d'espérer le retour de ce pays africain à l'ordre constitutionnel.

« Nous sommes préoccupés par les tentatives de recours à des méthodes non constitutionnelles de règlement des problèmes politiques, y compris à la force armée, qui se multiplient en Afrique », a-t-il indiqué à Moscou lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue nigérian Chief Ojo Maduekwe.

« Les démarches de ce type conduisent non seulement à aggraver la situation économique et sociale de la population dans les pays africains concernés, qui ont déjà de sérieux problèmes, mais aussi vont à l'encontre des principes de la démocratie approuvées par tous les pays du continent dans le cadre de l'Union africaine », a souligné M. Lavrov.

Le ministre russe a souhaité « qu'un terme soit enfin mis à ces tentatives et que des efforts soient entrepris pour revenir à l'ordre constitutionnel ». « Nous souscrivons à la position de principe prise par l'Union africaine », a-t-il ajouté.

Le chef de la diplomatie nigériane a pour sa part constaté que l'Union africaine jugeait illégaux les actes commis par l'opposition à Madagascar. « Nous ne reconnaissons pas le nouveau gouvernement malgache. Ces forces sont inconstitutionnelles et illégales, et la participation de Madagascar est automatiquement suspendue », a souligné M. Maduekwe.

La crise politique à Madagascar s'est aggravée en janvier dernier, quand les partisans de l'opposant Andry Rajoelina, qui dénoncent la dictature du président Marc Ravalomanana, ont organisé un grand rassemblement sur la place centrale d'Antananarivo qui a dégénéré en troubles. Selon des médias, 135 personnes ont été tuées dans les affrontements entre l'opposition et les forces de l'ordre.

Lundi, des unités de l'armée malgache qui ont rejoint l'opposition revendiquant le départ de M. Ravalomanana ont pris d'assaut le palais présidentiel et les locaux de la Banque centrale à Antananarivo.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Madagascar: Lavrov préoccupé par les méthodes anticonstitutionnelles » datée du 17 mars 2009.

Sources



  • Page Russie de Wikinews Page « Russie » de Wikinews. L'actualité russe dans le monde.