Louvre : une Russe refusée de citoyenneté française s'en prend à Mona Lisa

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

11 août 2009. – Une Russe, après avoir été interdite de citoyenneté française, a jeté à toute volée son mug en terre cuite contre le célèbre tableau de Léonard de Vinci Mona Lisa, a annoncé à RIA Novosti un porte-parole du Louvre.

« L'incident a eu lieu le 2 août lorsqu'une visiteuse a jeté son mug vide contre “La Joconde”, qui s'est brisé contre la vitrine blindée du tableau. La visiteuse était venue seule dans le musée », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

La femme a été instamment interpellée par la police qui a fait savoir ensuite que la coupable était de nationalité russe. Cette dernière a déclaré aux policiers qu'elle avait protesté de cette façon contre le refus de lui octroyer la nationalité française.

« Nous avons saisi un tribunal », a indiqué l'interlocuteur de l'agence, en ajoutant que la suspecte se trouvait actuellement en liberté, les dates du procès n'étant pas encore fixées.

Un représentant de l'ambassade russe à Paris a déclaré à RIA Novosti que le service consulaire n'était pas au courant de l'incident.

Ce n'est pas la première fois que Mona Lisa se trouve attaquée. En 1956, un jeune Bolivien, Ugo Ungaza Villegas, pris d'un accès de colère, a jeté une pierre contre le tableau, endommageant le coude gauche de La Joconde. C'est justement cet incident qui a incité le musée à placer le tableau sous la protection d'une vitrine blindée contre les balles et tout jet d'objet.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Louvre : une Russe refusée de citoyenneté française s'en prend à Mona Lisa » datée du 11 août 2009.

Sources



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.