Ligue de hockey junior majeur du Québec : victoire de l'Océanic de Rimouski en fusillade

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Colisée de Rimouski.jpg

30 novembre 2009. – Ce dimanche, l'Océanic de Rimouski recevait le Junior de Montréal au Colisée de Rimouski devant plus de 4 000 spectateurs. C'était la première visite de la formation montréalaise à Rimouski sur les deux de la saison.

En première période, Jakub Culek et Julien Levasseur ont été les premiers à mettre le gardien du Junior à l'épreuve dès la deuxième minute de jeu. À l'autre bout de la patinoire, Matthew Dopud, le gardien de l'Océanic, a d'abord du faire face à deux lancers difficiles des défenseurs Matt Provost et Vincent Bourgeois avant le tir de David Stich qui rebondit sur le poteau à sa droite. L'arbitre a du visionner la reprise vidéo afin de confirmer l'absence de but sur cette action.

Alex Émond a ouvert le pointage à 5:59. À l'occasion de son 11e but la saison , Un lancer de toutous s'est déroulé sur la patinoire à la suite de son but. C'est en fait 3 829 toutous qui ont atterris sur la glace. Émond avait profité d'un tir intentionnellement hors du but de Ryan Kavanagh pour marquer. Le nombre de mises au jeu est imposant au cours de la première période : 16 en 9 minutes. Plus tard, c'est un tir anodin de Gleason Fournier à partir de la ligne bleue qui effleura Mathieu Loisel bien positionné devant le but adverse. Ceci porta la marque à 2 contre 0 pour l'Océanic. C'est le 6e but accordé à Loisel depuis le début de la saison. Matthew Dopud a dû demeurer alerte et permettre à son équipe de conserver son avance au chapitre du pointage pendant plus de treize minutes.

Cependant, à 14:37, Louis-Marc Aubry ouvre le compteur du Junior de Montréal sur un tir sur réception de Guillaume Asselin. Patrice Cormier reçoit la première pénalité de la partie pour une mise en échec par l'arrière. Les joueurs du Junior n'ont pas pu concrétiser leur 31 secondes en avantage numérique avant qu'une pénalité leur soit attribuée pour avoir trop de joueurs sur la glace. L'Océanic n'a pas marqué lors de son avantage numérique non plus. Cependant, Guillaume Asselin qui était sur le banc de punition pour le Junior profite de la fin de sa pénalité pour recevoir une passe parfaite provenant de sa zone envoyé par un joueur de l'Océanic dès sa sortie du banc. Seul face au gardien de la formation rimouskoise, il le déjoue pour marquer le but créant l'égalité 2 à 2. Grâce au but de Patrice Cormier, son 10e de la saison, à 18:01, les joueurs de l'Océanic se rendent aux vestiaires avec l'avantage d'un but au pointage.

Pour la première période, les tirs au but sont 13 et 12 à l'avantage de l'Océanic. Après un lancer d'Emmanuel Boudreau qui toucha le poteau du but du Junior, Louis-Marc Aubry inscrivit son deuxième but de la rencontre pour recréer l'égalité grâce à un tir du poignet dans la partie supérieure du filet au-dessus de l'épaule gauche de Matthew Dopud. Ce dernier fit un arrêt clé à la 14e minute de la période médiane sur un lancer de Chris Thome. Il n'y eut pas d'autre but avant la fin de la période et les joueurs des deux équipes retournèrent aux vestiaires avec trois buts au tableau. Cependant, l'équipe montréalaise s'est montrée plus menaçante durant cette période avec 15 tirs au but contre 7.

En début de troisième période, Hubert Genest enlève la rondelle à un joueur de l'Océanic pour la transmettre à Eliezer Sherbatov qui se rend seul devant Dopud et le déjoue pour donner les devants au Junior pour la première fois durant cette rencontre. Cependant, Emmanuel Boudreau égalise de nouveau en inscrivant son 10e but de la saison. Le gardien de l'Océanic a dû se montrer fort au cours de la dernière période afin de pas donner l'avance au Junior qui a dominé 10 contre 5 au chapitre des tirs au but. Aucun but n'est marqué au cours de la période de prolongation. Il fallut six rondes de tirs de barrage avant Gleason Fournier donne la victoire 5 à 4 à l'Océanic de Rimouski.

« C’est exactement le genre de match auquel je m’attendais après avoir visionné un match samedi. C’est aussi une équipe qui venait de battre Gatineau 5-2 vendredi soir et Gatineau est une très bonne équipe. Il fallait donc être prêt à faire face, d’autant plus qu’ils ont des joueurs plus vieux et plus expérimentés à la défense. Cela a paru » a déclaré Clément Jodoin à la suite de la rencontre.

Statistiques

Sommaire des buts
Période Temps Équipe Joueur Assistance
1 5:59 Océ Alex Émond Ryan Kavanagh et Patrice Cormier
1 11:54 Océ Mathieu Loisel Gleason Fournier et Patrick Delisle-Houde
1 14:37 Jun Louis-Marc Aubry Guillaume Asselin
1 17:52 Jun Guillaume Asselin
1 18:09 Océ Patrice Cormier Petr Straka et Alex Émond
2 2:49 Jun Louis-Marc Aubry Alex Wall
3 3:39 Jun Eliezer Sherbatov Hubert Genest
3 16:17 Océ Emmanuel Boudreau Gabriel Vallée et Julien Levasseur
Sommaire des tirs de barrage
Tir no Équipe Joueur Gardien adverse Résultat
1 Jun Guillaume Asselin Matthew Dopud Arrêt
1 Océ Petr Straka Jean-François Bérubé Arrêt
2 Jun Eliezer Sherbatov Matthew Dopud But
2 Océ Félix Lefrançois Jean-François Bérubé A
3 Jun Jérémy Gouchie Matthew Dopud Arrêt
3 Océ Jordan Caron Jean-François Bérubé Arrêt
4 Jun Trevor Parkes Matthew Dopud But
4 Océ Patrice Cormier Jean-François Bérubé But
5 Jun Nicolas Chouinard Matthew Dopud Arrêt
5 Océ Jakub Culek Jean-François Bérubé Arrêt
6 Jun Louis-Marc Aubry Matthew Dopud Arrêt
6 Océ Gleason Fournier Jean-François Bérubé But
Sommaire des tirs au but
Équipe Période 1 Période 2 Période 3 Prolongation Total
Junior 12 15 10 3 40
Drakkar 13 7 5 2 27
Étoiles du match
Étoile no Joueur Équipe
1 Louis-Marc Aubry Junior
2 Patrice Cormier Océanic
3 Matthew Dopud Océanic

Voir aussi

Sources