Ligue de hockey junior majeur du Québec : l'Océanic de Rimouski dépose une plainte

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6 octobre 2009. – L'Océanic de Rimouski a déposé une plainte à la ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) à cause d'une décision des arbitres survenues lors de la partie contre les Wildcats de Moncton de vendredi à Moncton. Le sujet de la plainte est la mauvaise interprétation du règlement par les arbitres de la partie.

C'est en fin de troisième période, le pointage est à une égalité de trois points et il ne reste que trois secondes à jouer en temps réglementaire, Patrick Cormier, joueur de centre de l'Océanic, a immobilisé le disque avec sa main alors qu'il se situait en zone défensive. La partie a contitué et, au moment où la sirène sonnait la fin du match, un des arbitres a donné une punition mineure à Cormier pour avoir retardé la partie. Le pointage étant égal, les deux équipes attendaient de reprendre la partie en période de prolongation alors que deux arbitres, Tom Clarkson et Jeff Hopkins, ont changé d'avis sur leur interprétation du règlement à la suite d'une discussion entre-eux. Ils ont finalement décidé de donner un lancer de punition aux Wildcats plutôt que d'accorder une pénalité mineure à Cormier. C'est Scott Brannon qui effectua le tir de punition qui toucha le fond du filet de l'équipe de Rimouski. Le but a été accordé à 20 minutes de la troisième période privant ainsi l'Océanic d'un point au classement pour l'égalité en temps réglementaire.

La décision des responsables de la ligue n'est pas encore connue. Si celle-ci est en faveur de l'Océanic, les deux équipes devront reprendre la période de prolongation de cette partie lorsque l'équipe rimouskoise sera de nouveau à Moncton le 19 février 2010, sinon les Wildcats conserveront leurs deux points au classement.

Sources