Libye : Ban Ki-Moon demande des mesures concrètes et urgentes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Arab Spring map.svg

██ Départ / Mort (Libye) du chef de l’État ██ Manifestations prolongées et répression ██ Changement de gouvernement et manifestations ██ Manifestations prolongées ██ Protestations mineures

██ Pays non-arabes touchés par un mouvement social simultanément aux révoltes arabes
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipedia

26 février 2011. – Dans un rapport sur la situation en Libye présenté vendredi au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé à des mesures concrètes et urgentes pour arrêter les violences dans ce pays.

« Je vous appelle à examiner un large spectre de mesures », a dit M. Ban, en rappelant que certaines propositions des États membres du Conseil évoquaient un embargo sur les armes, sur les voyages de Mouammar Kadhafi et un gel de ses avoirs. Selon le secrétaire général, il est temps pour le Conseil de sécurité de considérer des mesures décisives, car une perte de temps signifie une perte de vies humaines.

« Ceux qui versent avec brutalité le sang d'innocents doivent être punis », a-t-il conclu. D'après les médias, des milliers de personnes ont déjà été tuées lors des émeutes qui se déroulent en Libye depuis le 15 février dernier. Les protestataires réclament le départ de Mouammar Kadhafi au pouvoir depuis 42 ans. En réponse, les autorités libyennes menacent de durcir les répressions contre les manifestants. De nombreux États étrangers procèdent au rapatriement de leurs ressortissants.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Violences en Libye: Ban Ki-moon appelle à des mesures concrètes et urgentes » datée du 26 février 2011.

Sources