Ceci est une page protégée.

Les majors américaines serrent les rangs face à la montée de l'antiaméricanisme

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

23 septembre 2008. – Sur fond de montée de l'antiaméricanisme à travers le monde, les grands groupes américains multiplient les efforts pour redorer leur blason aux yeux des étrangers.

« Les grandes entreprises sont préoccupées par la montée des sentiments antiaméricains dans le monde qui s'expliquent, et ce n'est un secret pour personne, par un rejet de la politique étrangère de la Maison Blanche », a estimé Thomas Miller, vice-président de l'ONG Business for Diplomatic Action, interrogé lundi à New York par RIA Novosti.

Une étude comparative réalisée sur un échantillon de 23 pays fait ressortir que le rôle des États-Unis n'est perçu positivement que dans trois pays: la Tanzanie, le Nigeria et l'Afrique du Sud. Vingt autres pays, dont la Russie, voient d'un mauvais œil l'influence mondiale de Washington, a-t-il précisé.

Selon M. Miller, les États-Unis font partie des cinq pays les plus haïs du monde, avec l'Iran, la Corée du Nord, le Pakistan et Israël.

« Dans de nombreux pays possédant une économie de marché développée, les partenaires américains suscitent moins de confiance que leurs confrères britanniques, canadiens, allemands ou japonais », a-t-il indiqué.

La semaine dernière, Business for Diplomatic Action a ainsi lancé un programme spécial destiné à familiariser les hommes d'affaires et les diplomates avec les particularités nationales et la construction de liens interculturels.

« L'idée d'une “éducation interculturelle” censée redorer le blason des entreprises américaines est née au sein du groupe McDonald's, avant d'être reprise par les géants tels que Microsoft, Coca Cola et American Airlines préoccupés par les sondages en berne », a indiqué M. Miller.

Selon lui, les groupes américains considèrent les sentiments antiaméricains comme une menace potentielle à la sécurité de leur personnel étranger, un risque de réduction de leur compétitivité sur les marchés étrangers ainsi que de leurs chances de succès dans le dialogue avec leurs clients étrangers.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Les majors américaines serrent les rangs face à la montée de l'antiaméricanisme » datée du 23 septembre 2008.

Sources



  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.