Les chiffres français de la cyberpornographie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26 août 2007. – Si l’avènement d’Internet a permis dans bien des domaines de provoquer un renouveau des usages (lecture, presse, télévision etc. ...), la pornographie est certainement le secteur qui en a le plus bénéficié. L’accessibilité du web 24h/24 a permis au contenu pornographique de toucher un plus large public, sans le sectoriser.

L’utilisation de la pornographie est générale dans toutes les catégories sociales professionnelles et dans toutes les tranches d'âge. Il est donc très difficile de la catégoriser. On sait néanmoins que la pornographie touche principalement les hommes (72%).

Il est aisé de trouver des chiffres globaux sur Internet, mais qu’en est-il vraiment du marché français ? Voici quelques chiffres :

  • 41% des connexions sur Internet aboutissent à un site X,
  • 3,5 millions de « vidéos à la demande » pornographiques vendues chaque année en France,
  • 64 % des achats sur Internet appartiennent au domaine pornographique ,
  • 20% des recherches sur le wap sont considérés comme « adultes »,
  • 4,4 % des recherches effectuées sur un moteur de recherche sont jugées dangereuses,
  • 38% des internautes recherchant un contenu pornographique le font depuis leur travail.

La cyber pornographie constitue donc un marché très lucratif en constante augmentation (+12% au premier semestre 2007). À titre d'exemple l’adresse du site www.sex.com est évalué 14 millions de dollars selon Goodmagazine. Ce serait donc le plus cher au monde.

Sources