Les Suisses disent « non » pour une caisse maladie unique et sociale

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

12 mars 2007. – Hier, les Suisses ont été appelés à voter sur un projet émanant de la gauche tendant à instaurer une caisse maladie unique et sociale.

Les électeurs ont clairement dit « non » au projet par une majorité de 71,12 % des votants, et de 24 cantons et demi-cantons sur 26. Les cantons de Neuchâtel et du Jura se sont démarqués du reste du pays.

Ce rejet n'est pas en soit une surprise, mais un fossé existe entre les romands et tessinois par rapport aux alémaniques. Le « nein » est sans équivoque dans des cantons comme Appenzell Rhodes-intérieures avec un score de 91,7 %. La surprise vient principalement de l'ampleur du rejet par les Suisses eux-mêmes.

Ce résultat constitue un soulagement pour les assureurs et le Gouvernement fédéral qui étaient opposés au projet de reférendum. La gauche justifiait cette votation pour la simple raison qu'il existe de très fortes disparités des primes d'assurance maladie entre les différents cantons.

Sources