Les États-Unis vont transférer certains détenus de Guantanamo vers l'Afghanistan

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Baie de Guantanamo, Cuba

5 août 2005. – Des citoyens afghans actuellement maintenus prisonniers dans la base américaine de Guantanamo Bay et de Bagram vont être transférés aux autorités afghanes à la suite d'un arrangement signé vendredi entre les diplomates États-Uniens et le président afghan Hamid Karzai. L'arrangement n'établissait pas clairement un calendrier pour les rapatriements. Aucun des détenus n'était inculpé et n'avait commis de crimes.

Karim Rahimi, le responsable de la communication de la présidence afghane a déclaré aujourd'hui : « L'Afghanistan et les États-Unis ont recherché un compromis qui autorisera pour un retrait des détenus afghans au contrôle exclusif du gouvernement afghan. »

Le responsable de la communication du gouvernement Lou Fintor a déclaré : « Les États-Unis sont prets à aider le gouvernement afghan à constituer des zones de détention pour ces individus, ce processus fait partie de nos efforts en cours pour transférer des détenus vers leurs pays d'origine et s'assurer à partir du moment où nous les auront rendus à leurs pays, que ces derniers pourront et prendront des mesures appropriées pour empêcher ces individus de représenter à nouveau une menace. »

Fintor a déclaré que la décision a été signée après que, Pierre-Richard Prosper la rencontre de l'ambassadeur U.S. attitré pour les crimes de guerre, de Matthew Waxman, le député du Pentagone assistant du secrétaire à la défense des détenus et du Président Karzai ce vendredi. Il reste encore 520 détenus dans la base de Guantanamo.

Voir aussi

Sources