Les États-Unis ne reconnaîtront pas l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

7 février 2009. – « Les États-Unis ne reconnaîtront pas l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie par rapport à la Géorgie », a déclaré samedi le vice-président américain Joseph Biden, lors de la 45e conférence de Munich sur la sécurité.

« Les États-Unis ne reconnaîtront pas l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud comme des États indépendants », a précisé M. Biden.

Le 8 août 2008, la Géorgie a lancé une opération militaire contre l'Ossétie du Sud afin d'y rétablir son contrôle. L'armée géorgienne a effectué des raids contre Tskhinvali, la capitale, et d'autres localités sud-ossètes. Des centaines de civils et des soldats de la paix russes déployés dans la région ont été tués. La Russie a opposé une riposte militaire destinée à imposer la paix à la Géorgie.

L'indépendance des républiques d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie par rapport à la Géorgie a été reconnue par la Russie le 26 août et par le Nicaragua le 4 septembre. Fin janvier, l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a adopté une résolution condamnant la reconnaissance par la Russie de l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Les États-Unis ne reconnaîtront pas l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie (Biden) » datée du 7 février 2009.

Sources