Les États-Unis menacent de couper leur aide à Madagascar

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

17 mars 2009. – Le gouvernement américain a averti qu'il pourrait cesser son aide à Madagascar en raison des troubles politiques dans la Grande Île. Toute solution « extraconstitutionnelle » à la crise actuelle entraînerait l'arrêt de cette aide, a déclaré, aujourd'hui, le porte-parole du département d'État, Robert Woods.

Dans un entretien avec des journalistes, M. Woods a appelé toutes les parties malgaches à chercher une solution « conforme au processus démocratique et à la Constitution. » Le porte-parole du département d'État juge inacceptable la décision de l'ancien président Marc Ravalomanana de transférer le pouvoir à l’armée. Le département d'État américain a démenti les rumeurs selon lesquelles Marc Ravalomanana s'est réfugié à l'ambassade américaine après sa démission aujourd’hui.

Pour sa part, le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, se dit profondément préoccupé par la situation à Madagascar. Dans une déclaration lue par son porte-parole aujourd'hui, M. Ban a exhorté toutes les parties à agir de manière responsable pour assurer une transition en douceur à Madagascar et une résolution non violence de la crise.

Sources



  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.