Le transit du gaz vers l'Arménie suspendu à la suite d'une avarie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

25 janvier 2009. – « Le transit du gaz russe via la Géorgie vers l'Arménie a été temporairement suspendu à la suite d'une avarie », a appris RIA Novosti auprès du service de presse de la société gazière géorgienne.

« Dimanche matin, à la station de mesurage de Gvelety dans le district Kazbekski à la frontière avec la Russie une avarie a eu lieu. Pour le moment, les travaux de réparation sont en cours », a indiqué le porte-parole de la société géorgienne, ajoutant que l'avarie a débouché sur « des retards dans la reprise du transit du gaz russe dans la région de Tskhinvali, en Ossétie du Sud et le transport de gaz vers l'Arménie ».

Selon l'interlocutrice de l'agence, l'avarie à la station de mesurage n'aura pas de répercussions sur les livraisons du gaz aux habitants de la Géorgie.

« La Géorgie reçoit le combustible en provenance de l'Azerbaïdjan. Alors, les habitants de la Géorgie dépendent complètement du gaz azerbaidjanais et les problèmes provisoires avec les livraisons du combustible russe n'influeront pas sur eux », a-t-elle poursuivi.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaz-avarie: le transit du gaz vers l'Arménie suspendu (société géorgienne) » datée du 25 janvier 2009.

Sources