Le sentiment anti-français s'accentue au Tchad

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation du Tchad

8 novembre 2007. – L'association "L'Arche de Zoé" aura de lourdes conséquences sur l'image de la France au Tchad et partout en Afrique. Cette association, qui a essayé de faire venir une centaine d'enfants en France en vue d'adoption ou de prise en charge qui selon l'association proviennent du Darfour, a déclenché une vague d'hostilité au Tchad contre la France.

Ancienne colonie française, le Tchad a acquis son indépendance le 11 août 1960, depuis de multiples régimes autoritaires succèdent à la tête de ce pays. Les Tchadiens considèrent l'action de l'association comme "une tentative d'enlèvements d'enfants" et nombre d'Européens basés au Tchad sont souvent pris à partie où des invectives comme "Les Blancs, voleurs d'enfants" sont entendues. Alors que les ONG (organisations non-gouvernementales) travaillent depuis plusieurs années dans ce pays, il semble que l'association l'Arche de Zoé provoque un retour en arrière et que ce travail doit être de nouveau entrepris dès la base.

Un documentaire a été diffusé en France sur la chaîne M6 où une équipe de journalistes suivaient les responsables de cette association (dont le président est Éric Breteau) montrant clairement que ces derniers se souciaient peu de l'origine des enfants, n'hésitaient pas à mentir aux autorités et assumaient pleinement l'illégalité de cette opération.

Sources