Le président russe estime que Washington avait autorisé l'invasion de l'Ossétie du Sud

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dmitry Medvedev official large photo -8 brightly.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi Dmitri Medvedev sur


9 septembre 2008. – La Géorgie avait reçu l'aval de Washington pour lancer une opération militaire contre l'Ossétie du Sud, estime le président russe Dmitri Medvedev.

« Un citoyen eut un jour envie de s'armer, ce qu'il fit, et forma ainsi une solide armée pour essayer de régler d'un seul coup un problème historique complexe qui durait depuis très longtemps. Il reçut même la bénédiction de son grand allié », a dit le chef de l'État russe.

Lundi, Dmitri Medvedev a eu des entretiens avec Nicolas Sarkozy, Bernard Kouchner, Jose Manuel Barroso et Javier Solana afin de discuter des mesures visant à atténuer la crise en Ossétie du Sud dans le contexte du plan de paix formulé par les dirigeants russe et français le 12 août dernier.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ossétie du Sud: Washington avait avalisé l'opération géorgienne (Medvedev) » datée du 9 septembre 2008.

Sources