Le groupe britannique d'information financière Reuters pourrait être racheté par son concurrent canadien Thomson

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'immeuble de Reuters, au 30 South Colonnade à Londres, dans le quartier de Canary Wharf

15 mai 2007. – Le premier groupe d'information financière au monde devant l'américain Bloomberg, qui détient 33 % du marché, pourrait voir le jour très prochainement. En effet, le groupe britannique Reuters vient d'accepter d'être acheté par son ex-concurrent canadien, The Thomson Corporation, pour la somme de 8,7 milliards de livres (environ 12,8 milliards d'euros). La Reuters Founders Share Company a en effet donné son accord pour cette vente : disposant d'une minorité de blocage de 30 % des voix pour assurer l'indépendance éditoriale du groupe, son approbation était indispensable. Cette acquisition devrait être financée par Thomson par la vente de son secteur de publication éducative pour 7,75 milliards USD.

Le nouveau groupe Thomson-Reuters, qui contrôlerait 34 % du marché de l'information financière, devrait être coté à la fois à la bourse de Londres et à celle de Toronto.

Il convient de noter que ce rachat, couplé à la vente de son secteur éducation, confirment le tournant pris par la compagnie canadienne vers un désengagement du monde de l'édition pour « saisir des occasions cadrant mieux avec sa stratégie de croissance et son modèle d'affaires ».

Sources