Le calme revient en Côte d'Ivoire, mais l'insécurité et la peur n'ont pas complètement disparu

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

14 juin 2011. – A Yopougon, la grande commune du district d’Abidjan, les activités économiques sont au ralenti. L’insécurité et la peur alimentent cette reprise timide, d’après les témoignages recueillis sur place par VOA News.

Les banques sont encore fermées, tout comme certaines écoles, les stations-services ré-équipées sont encore rares, les populations n'ont parfois pas regagnées leurs domiciles.

L'instabilité persiste également dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, malgré le retour au calme au niveau politique avec l’investiture du président Alassane Ouattara. Le constat vient de Médecins sans frontières : villages déserts, habitants terrés dans la brousse, des déplacés qui tentent de gagner le Liberia. La réponse humanitaire est nettement insatisfaisante, note Xavier Simon, chef de mission de MSF en Côte d'Ivoire.

De passage à Abidjan, la présidente de la fédération internationale des droits de l'Homme, Souhayr Belhassen, a émis le vœu de voir le démarrage rapide du processus de réconciliation.

Source



  • Page Côte d'Ivoire de Wikinews Page « Côte d'Ivoire » de Wikinews. L'actualité ivoirienne dans le monde.