Le Russe Grigori Perelman refuse la médaille Fields

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 août 2006. – Pour sa démontration de la conjecture de Poincaré, le mathématicien russe Grigori Perelman se voyait recevoir le prix tant convoité avec trois autres collègues russes, australien et français. Cependant, M. Perelman a décliné l'offre l'année de ses quarante ans (il faut avoir moins de 40 ans pour avoir le prix). De plus, n'ayant à ce jour pas publié ses résultats sur la conjecture de Poincaré dans une revue spécialisée. D'autre part, la récompense d'un million de dollars remis par le Clay Mathematics Institute ne lui sera pas versée (il ne l'aurait pas demandée). En l'an 2000, l'institut avait classé cette conjecture comme l'un des « sept problèmes du millénaire ». Il avait déjà refusé le Prix du jeune mathématicien décerné par la Société mathématique européenne en 1996.

Les trois autres lauréats sont le Français Wendelin Werner, l'Australien Terence Tao et un autre Russe, Andrei Okounkov. Ils ont reçu ce prestigieux prix à l'ouverture à Madrid du 25e Congrès international des Mathématiques (CIM), qui réunit jusqu'au 30 août quelque 3500 mathématiciens.

La Médaille Fields, du nom du mathématicien canadien John Charles Fields, représente la plus haute distinction existant dans la branche. Elle est distribuée depuis 1936, tous les quatre ans, à des chercheurs de moins de 40 ans. Au total, 48 scientifiques ont désormais été honorés.

Sources