Le Japon, premier pays au monde à vendre un combustible biologique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

19 juillet 2009. – Les stations-service de la préfecture japonaise de Niigata ont pour la première fois au monde commencé la commercialisation d'un combustible biologique composé d'essence et d'un produit de fermentation de riz non traité, annoncent les médias japonais.

Le nouveau combustible biologique est en vente dans 19 stations-services de la préfecture. Le mélange d'essence et de 3 % d'éthanol, produit par le riz non traité et la levure ajoutés à l'eau, ne cède pas en qualité à l'essence classique.

Le riz en question n'est pas bon pour la nourriture et ne peut non plus être utilisé à la production du saké, boisson alcoolique traditionnelle au Japon.

La Japan Agricultural Cooperatives, qui a été la première à lancer le combustible biologique, compte produire près de 33 millions de litres de ce produit par an.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Le Japon, premier pays au monde à vendre un combustible biologique (médias) » datée du 18 juillet 2009.

Source


  • Page Japon de Wikinews Page « Japon » de Wikinews. L'actualité japonaise dans le monde.