Le G20 doit prendre des initiatives audacieuses pour rétablir la confiance, selon l'OCDE

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le secrétaire général de l'OCDE, José Ángel Gurría.

31 octobre 2011. – Les dirigeants du G20 se réuniront à Cannes jeudi et vendredi afin de remettre l'économie mondiale sur la bonne voie, une tâche qui demandent des mesures audacieuses, a déclaré le Secrétaire général de l'OCDE[1] José Ángel Gurría lors d'une conférence de presse.

Selon les projections de l'organisation, la croissance du PIB[2] va rester faible dans les économies avancées du G20, au cours des deux prochaines années. Le rythme de l'activité dans les grandes économies émergentes devrait parallèlement être moins rapide qu'avant la récente crise.

Pour l'OCDE, restructurer le système monétaire international, rééquilibrer l'économie mondiale et juguler les prix des matières premières sont des objectifs que les pays du G20 doivent s'efforcer d'atteindre sous la présidence de la France en 2011. L'organisation fournit au G20 des analyses, de données et des recommandations sur les politiques à mener.

Notes

Voir aussi

Sources