Le Centre historique minier de Lewarde enfin classé monument historique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les installations de surface de la fosse Delloye.

21 septembre 2010. – Le Centre historique minier de Lewarde est enfin classé aux monuments historiques, plus de vingt-cinq ans après son ouverture au public.

La fosse Delloye des mines d'Aniche, fermée en 1971 après quarante ans d'exploitation, a été choisie en 1973 pour son environnement naturel, sa proximité avec le réseau autoroutier, et sa position au centre du bassin minier. L'association du Centre historique minier est fondée en 1982, et le site ouvre ses portes au public en 1984. Il a depuis accueilli près de trois millions de visiteurs.

Le classement, par arrêté du 21 septembre 2010, comprend les bâtiments de recette et d'extraction et les chevalements des puits nos 1 et 2 ; la salle des compresseurs ; le hall vitré ; la salle du ventilateur ; le criblage ; l'ensemble des différentes passerelles ; l'ancien atelier ; le bâtiment d'accueil ; le bâtiment à usage administratif et le centre de documentation ; le bâtiment comprenant les bureaux de l'administration, la salle des bains-douches, la lampisterie, l'infirmerie, le garage à vélo et les toilettes ; la dynamitière ; l'ancienne scierie (aujourd'hui restaurant) ; le bâtiment de la bascule ; et la maison de concierge.

Ce classement est une étape cruciale dans la procédure de classement du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais au patrimoine mondial de l'Unesco. Virginie Debrabant, directrice des archives, estime que ce classement aux monuments historiques « est surtout une reconnaissance du travail des mineurs qui ont travaillé pendant trois siècles ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]



  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.