Le 37e festival interceltique de Lorient a débuté

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Au village interceltique (Crédit photo : Grimlock).

3 août 2007. –

Aujourd'hui s'est ouverte à Lorient (Morbihan) la 37e édition du Festival interceltique de Lorient avec, en cette année 2007, pour invitée d'honneur l'Écosse. Cette édition se déroulera du 3 au 12 août, et devrait - comme chaque année - voir sa fréquentation avoisiner les 650 000 personnes (en plus des quelques 4 500 artistes), faisant de cet événement le festival le plus important de France.
Le festival interceltique est essentiellement un lieu d'échanges culturels entre les différentes représentations des « Nations celtes » (Bretagne, Écosse, Irlande, Pays de Galles, Asturies, Galice) et de leurs ramifications mondiales (dues aux diverses vagues de migrations : Australie, Acadie, etc.), au travers de la musique (la programmation fait la part belle aux chanteurs et musiciens, traditionnels ou non, tant dans les salles de concert que dans la rue[1], sans oublier les concours et autres championnats de bagadoù). Cette année, on pourra citer comme les participations de Laurent Voulzy, de Sinead O'Connor, de Dan Ar Braz, de The Dubliners ou encore du Bagad de Lann-Bihoué qui fêtera son 55e anniversaire, comme têtes d'affiche. Mais la musique n'est pas tout. En effet, des expositions d'arts, des stands culinaires, le folklore (danses et costumes) et le sport (jeux bretons, nautisme avec la Celtikup, etc.), ne sont pas en reste. On pourra ainsi citer la tenue de la « Grande Parade des Nations celtes »[2], traditionnel défilé en centre-ville (du cours de Chazelles au Stade du Moustoir[3]) qui se tiendra dimanche, et qui rassemble une grande partie des danseurs et sonneurs des différents cercles et groupes, français ou non, participant au festival.
Mais le festival est aussi un moyen pour la dizaine de régions participantes de nouer ou de renforcer des liens commerciaux et culturels : on pourra ainsi remarquer la venue programmée de plusieurs personnalités politiques comme celles du ministre des Ressources Humaines et ministre responsable de la Francophonie au Nouveau-Brunswick, Hédard Albert, de la ministre écossaise de la Culture, des Affaires européennes et internationales, etc.

Notes

Sources