Le 100e soldat britannique a été tué en Irak

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

31 janvier 2006. – Le total des soldats britanniques tués en Irak depuis le début du conflit est aujourd'hui de 100, avec la mort d'un soldat décédé de ses blessures. Il avait été blessé à Umm Qasr, port irakien dans le sud du pays.

Le ministère de la défense a nommé le soldat, un membre de la 7e Brigade plus connue sous le nom de « Rats du désert ». L'explosion qui a touchée la brigade a blessé trois autres soldats.

Des sympathies ont été exprimés par de nombreux politiciens et figures sociales. Un porte-parole de Tony Blair - qui envoya les troupes en Irak -, a déclaré qu'il était « profondement attristé » par cette mort, comme par toutes les autres morts. Le docteur Liam Fox, porte-parole du parti conservateur chargé de la défense, a également exprimé sa tristesse.

Cependant, Sir Malcolm Rifkind, chargé des affaires étrangères dans le cabinet fantôme conservateur, qui s'était opposé à la guerre, clame que le Royaume-Uni ne peut plus quitter l'Irak simplement.

Le Royaume-Uni a le second contingent le plus important et le second nombre de morts le plus élévé, avant l'Italie 27 et l'Ukraine avec 18, mais le plus élevé est les États-Unis avec 2242.

Sources