Le « Figaro » dévoile sa nouvelle formule

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26 septembre 2005. – Après le rachat du quotidien français Le Figaro par le groupe Dassault, l'année dernière, le grand quotidien national veut changer sa formule, à partir du 3 octobre, tout en gardant l'esprit Figaro : « c'est une évolution, pas une révolution » soulignait François Morel, directeur du Figaro.

Le journal devrait devenir « plus riche, plus illustré, mieux structuré » selon lui. Il vise la place de « quotidien national de référence ». La largeur diminuera de trois centimètres et demi, trois cahiers seront proposés. Le prix (1€) restera le même.

Le site du Figaro sera également remodelé à partir du 3 octobre. L'objectif est la place de premier site d'information nationale, position occupée par le concurrent [lemonde.fr].

Dans cette optique, le groupe veut faire du Figaro le noyau d'un « grand groupe de presse ». La nouvelle maquette, qui s'appliquera aussi au Figaro Magazine vise les cadres, les femmes et les étudiants. L'âge moyen des lecteurs du Figaro est de 55 à 57 ans, et la cible avouée est de rajeunir l'âge des lecteurs, sans tomber dans le « jeunisme ».

Le Figaro espère inverser la tendance négative des dernières années, et réduire les déficits. Ainsi, une partie de l'impression sera décentralisée, et la politique publicitaire devrait devenir plus lucrative. Mais les quelque 320 journalistes craignent pour leur emploi et le Syndicat national des journalistes s'inquiète déjà : « La vraie question est de savoir si Le Figaro va donner autant d'informations qu'auparavant ».

Source