Lancement réussi pour le télescope Kepler

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le télescope Kepler

7 mars 2009. – La NASA a réussi le lancement du télescope spatial Kepler qui cherchera de nouvelles planètes en orbite autour d'étoiles. La fusée Delta II a décollé de Cap Canaveral le vendredi 6 mars 2009 à 22:49 (heure locale). La NASA capta son signal samedi à 12:11, juste après la séparation du troisième étage. Le télescope américain a été baptisé en l'honneur de Johannes Kepler, astronome et mathématicien allemand de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle.

La compagnie Ball Aerospace & Technologies Corp., basée à Boulder, est le maître d'œuvre de la construction du télescope. La mission est sous l'égide du Jet Propulsion Laboratory. L'engin est d'une masse de 1 039 kilogrammes. Son énergie est fournie par un panneau solaire délivrant une puissance de 651 watts. Il possède un télescope d'un mètre afin de mesurer les changements de luminosité durant les transits des exoplanètes devant leur étoile. Il observera la luminosité d'environ 100 000 étoiles pendant trois ans et demi, afin de détecter des changements périodiques dûs à des planètes : cette technique est celle du transit. Kepler ne se trouvera pas en orbite autour de la Terre, mais autour du Soleil, de telle manière qu'elle ne lui cache pas les étoiles. Cela permettra aussi de minimiser les perturbations gravitationnelles, ce qui stabilisera la plate-forme d'observation. PlanetQuest, un projet de calcul distribué utilisant la plate-forme BOINC, devrait permettre d'analyser les données recueillies.

Initialement prévue pour novembre 2006, la mise sur orbite a souffert de multiples retards pour des raisons budgétaires.

Sources