Lancement réussi pour la navette Endeavour

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lancement de la navette spatiale Endeavour pour la mission STS-123.

11 mars 2008. – La navette spatiale américaine Endeavour avec sept membres d'équipage à bord a décollé de Cap Canaveral mardi matin à destination de la Station spatiale internationale (ISS) pour y installer le premier compartiment japonais dans le cadre de la mission STS-123 qui doit durer 16 jours, soit la plus longue de l'histoire de la NASA.

Premier lancement effectué de nuit depuis 2006, le décollage a eu lieu comme prévu à 6 h 28 min GMT alors que les conditions météorologiques étaient bonnes. Peu après le décollage, deux incidents techniques « sans danger pour l'équipage ou conséquence pour la mission » ont été détectés respectivement sur un système de secours contrôlant la climatisation dans la cabine et sur des instruments contrôlant les propulseurs de la navette, selon un responsable de la NASA qui s'exprimait lors d'une conférence de presse.

La navette a atteint l'orbite terrestre à 342 km d'altitude 8 minutes et demi après son décollage et va maintenant rejoindre l'ISS à laquelle elle s'amarrera mercredi à 3 h 20 min GMT.

Premier module japonais

Plan du laboratoire Kibō.

Le but principal de la mission est l'installation du premier compartiment japonais à l'ISS, le premier de trois laboratoires, officiellement appelé Japanese Experiment Module, mais familièrement baptisé Kibō (希望, « espoir », écrit en kana きぼう). Ce premier module, pesant 4,2 tonnes et mesurant 3,9 mètres de long sur 4,4 mètres de diamètre, n'est que le compartiment de stockage du laboratoire.

La partie principale de Kito, qui a coûté au total 2,8 milliards de dollars, sera acheminée en mai 2008 alors que le dernier composant est prévu en mars 2009.

Pendant la mission, un robot canadien appelé Dextre et destiné aux opérations de maintenance extérieures sera également déployé. Pour cela, cinq sorties dans l'espace pour une durée totale de 33 heures sont prévues au programme de la mission. Léopold Eyharts, spationaute français à bord de l'ISS depuis un mois, rentrera sur terre à la fin de cette mission.

Sources



  • Page Espace de Wikinews Page « Espace » de Wikinews. L'actualité de l'espace et des lancements.