La sonde japonaise Kaguya s'écrase sur la Lune

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

11 juin 2009. – La sonde japonaise Kaguya de 2,9 t s'est écrasée mercredi à 18 h 25 GMT sur la Lune, non loin du pôle sud du satellite naturel de la Terre, rapporte jeudi l'agence aérospatiale japonaise JAXA.

Plusieurs observatoires et des astronomes amateurs ont suivi le crash contrôlé de la sonde. Précipitée à la vitesse de 6 000 km/h sur la surface de la Lune, elle a produit un nuage de poussière. On pouvait observer la chute de la sonde en Asie, en Australie et en Nouvelle Zélande.

La sonde s'est écrasée dans une zone sombre de l'hémisphère visible de la Lune, à 65 degrés de latitude sud et à 80 degrés de longitude est.

La première sonde japonaise Kaguya, baptisée en l'honneur d'une princesse sélénite d'un conte japonais, a été placée sur l'orbite lunaire en octobre 2007. Dotée de deux sondes supplémentaires - Okina et Ouna (« vieil homme » et « vieille femme » en japonais ancien, personnages du même conte), elle a étudié les anomalies gravitationnelles et les activités volcaniques et a cartographié la surface lunaire. La sonde a également fourni des images de haute définition de cratères polaires n'ayant jamais vu la lumière du Soleil et qui peuvent contenir de la glace, nécessaire pour une future base permanente lunaire.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  La sonde japonaise Kaguya s'écrase sur la Lune » datée du 11 juin 2009.

Sources