La police suisse déjoue un attentat contre IBM

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le bâtiment principal d'IBM à Amsterdam.

27 avril 2010. – Selon le journal zurichois SonntagsBlick, la police suisse a arrêté trois personnes soupçonnés de vouloir commettre un attentat à la bombe contre un centre de recherche d'IBM. La société a confirmé avoir été informée d'une enquête concernant deux hommes et une femme disposant d'engins explosifs dans leur voiture ; leur cible aurait été un laboratoire de biotechnologie et de nanotechnologie actuellement en construction dans la région de Rüschlikon. Le président de la commune a confirmé lundi ces informations à un autre journal local.

Toujours d'après le journal, la voiture dans laquelle se trouvaient les deux Italiens et le Tessinois a été arrêtée par un contrôle routier ; la fouille du véhicule a permis à la police de découvrir une grande quantité d'explosifs ainsi que du matériel de propagande du groupe écoterroriste italien Il Silvestre basé à Pise.

Alors que les trois personnes sont déjà accusées d'approvisionnement, de recel, de transport et tentative d'usage criminel de matériel explosif, le Ministère public a ouvert une enquête pour déterminer si cette action était isolée ou faisait partie d'un mouvement planifié.

Le centre technologique visé est en cours de construction par IBM et l'École polytechnique fédérale de Zurich pour un montant de 94 millions de francs ; il sera consacré aux recherches en électronique des nanotechnologies et devrait être inauguré en 2011.

Sources