La phase de tests de la fusée Vega débutera en avril prochain

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vega.svg

31 janvier 2010. – L'Agence spatiale européenne et Arianespace ont signé mercredi un accord concernant le rôle d'Arianespace dans la campagne de qualification du nouveau lanceur européen Vega. Ces tests débuteront en Guyane française dès avril prochain, pour autoriser un tir inaugural vers la fin de l'année.

Ce nouveau lanceur permettra à Arianespace d'agrandir sa gamme de services, en complément à la fusée Soyouz, qui sera lancée de Guyane d'ici 2011. D'un prix plus modique que celui d'Ariane 5 (21 millions contre 110 millions d'euros), il sera capable de placer en orbite basse une tonne de charge utile, couvrant le marché des petits satellites gouvernementaux, dont la masse est passée de quelques tonnes à une tonne.

Lancée depuis le pas de tir ELA-1, jadis consacré aux lancements d'Ariane 1, Vega est développée depuis plusieurs années. Les travaux ont commencé en 2004 ; le moteur P80 du premier étage a été testé en 2006.

Sept pays européens (l'Italie, la France, la Belgique, l'Espagne, les Pays-Bas, la Suisse et la Suède) sont engagés dans le programme visant à développer ce petit lanceur à faible coût.

Caractéristiques globales du lanceur Vega Ariane 1
(pour mémoire)
Masse au décollage 136 tonnes 210 tonnes
Hauteur 30 mètres 47,40 mètres
Diamètre 3 mètres 3,80 mètres
Charge utile en orbite héliosynchrone 300 - 2 500 kg
Charge utile en orbite basse circulaire 1 tonne
Charge utile en orbite polaire 1 500 kg

Sources



    Page
  • Page Espace de Wikinews « Espace »
  • de Wikinews.