La fosse Mathilde à Denain inscrite aux monuments historiques

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La fosse Mathilde en août 2011.

22 septembre 2010. – La fosse Mathilde des mines d'Anzin, à Denain, a été inscrite aux monuments historiques. Il s'agit d'un des plus anciens vestiges de fosses du bassin minier.

À la fin des années 1820, la Compagnie des mines d'Anzin découvre un gisement de houille à Denain, elle y ouvre alors trois fosses, Villars, Turenne et Bayard, dont les bénéfices permettent en 1831 d'ouvrir deux nouvelles fosses : Jean Bart et Mathilde. Dans cette seconde, le charbon est découvert à la profondeur de soixante-et-onze mètres le 2 février 1832. Des accrochages sont alors mis en fonction aux étages de cent-cinq et cent-quinze mètres, et des bâtiments sont construits sur le carreau de fosse, afin notamment d'y abriter totalement la machine d'extraction, et le chevalement. Le gîte n'est pas conséquent, et le puits est approfondi et des accrochages établis à cent-cinquante-cinq et cent-soixante-dix-huit mètres. Grâce à cette expansion, elle produit vingt-deux milles tonnes de houille en 1837, et son prix de revient est un des meilleurs parmi les fosses de Denain.

Le manque de personnel limite son développement, et le champ d'exploitation est relativement restreint. Malgré une modernisation en 1853 et 1854, pour une mise en service le jour de l'an de 1855, la production n'est pas excellente, et la régie des mines d'Anzin décide en 1859 de prévoir son arrêt, qui est effectif le 30 août 1862. Utilisé quelques mois pour l'aérage, son remblaiement est terminé le 10 mai 1863, sur une hauteur de soixante-deux mètres, jusqu'à l'orifice du puits. Les bâtiments du carreau de surface sont alors reconvertis en logements, et la plupart sont détruits en 1959. Trois ans plus tard, Alphonse Di Giulio rachète le bâtiment du puits et de la machine d'extraction, le seul à ne pas avoir été démoli, et les loues.

Après l'inscription aux monuments historiques, la mairie de Denain annonce qu'un partenariat doit être signé, avec entre autres la Porte du Hainaut et l'Établissement public foncier, afin de mettre en place une maîtrise de politique foncière, étant donné que le bâtiment est divisé en plusieurs propriétés privées, sans réelle cohérence architecturale.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.