La flamme olympique des Jeux de Pékin a pris la route, sous haute surveillance

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Birds Nest at Night.jpg
Voir aussi


Ensemble des articles sur le sujet
Voir aussi les Jeux olympiques d'été de 2008 sur


L'horloge qui marque le décompte avant l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin.

25 mars 2008. – Après les incidents qui ont émaillé la cérémonie d'allumage de la flamme olympique des Jeux Olympiques d'été 2008 lundi à Olympie, c'est au tour de la pluie de troubler les premiers kilomètres du parcours de la torche qui doit arriver le 31 mars à Pékin.

Trois militants de l'association Reporters sans Frontières dont son président Robert Ménard ont en effet réussi à s'introduire sur le site d'Olympie où la flamme avait été allumée, comme le veut la tradition, grâce à un miroir convexe tenu par l'actrice Maria Nafpliotou, et cela malgré une forte présence policière.

Au moment où le responsable chinois du Comité d'organisation des jeux et secrétaire du Parti communiste de Pékin Liu Qi commençait son discours, ils ont pu déployer une banderole qui montrait les anneaux olympiques sous forme de menottes et portait le slogan « Boycottez le pays qui piétine les droits de l’homme » et interrompre le discours aux cris de « liberté, liberté ». Les trois manifestants, interpelés au bout de quelques minutes par la police de Pyrgos, seront jugés en Grèce le 29 mai.

Si le ministère chinois des Affaires étrangères a qualifié cet incident de « honteux », la quasi-totalité de la presse chinoise a ignoré l'incident, préférant se féliciter du succès de la cérémonie. De même, la télévision grecque, qui retransmettait la cérémonie, a passé sous silence l'incident, préférant diffuser des vues de la région d'Olympie pendant ce temps.

Le premier relayeur de la flamme, le Grec Alexandros Nikolaidis, médaillé de taekwondo aux Jeux Olympiques d'été de 2004, a passé la torche à la nageuse chinoise Luo Xuejuan, médaille d’or la même année. C'est alors qu'une dizaine de militants, certains barbouillés de peinture rouge et d'autres brandissant des drapeaux tibétains, se sont couchés sur la route.

La route promet d'être longue pour les autorités grecques qui vont devoir rester vigilantes jusqu'au 30 mars où la flamme sera remise à Athènes aux autorités chinoises pour s'envoler vers Pékin, et y entamer un voyage de 137 000 kilomètres sur les cinq continents jusqu'à son retour le 8 août pour l'ouverture des Jeux.

Sources