La banquise recule en Arctique selon des chercheurs américains

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Banquise en Atlantique nord

5 août 2010. – La superficie de la glace de mer dérivante en Arctique fond et pourrait prochainement atteindre le minimum historique de 2007, a annoncé jeudi le Centre américain de données sur la neige et la glace (NSIDC).

En juillet, la superficie moyenne du pack arctique s'est chiffrée à 8,39 millions de kilomètres carrés, soit 1,71 million de moins que la moyenne enregistrées entre 1979 et 2000 et seulement de 260 000 km² de plus que le minimum absolu enregistré en juillet 2007 pour la première fois depuis 32 ans d'observations par satellite.

Dans le même temps, les tempêtes fréquentes, le temps nuageux et les températures assez basses de juillet dernier ont quelque peu ralenti la fonte de la glace dérivante en Arctique, selon les chercheurs.

Mais cette année, c'est la « vieille glace », essentielle au maintien du climat mondial, qui fond en mer de Beaufort, alors que pendant les années 1970 et 1980, la glace ancienne — âgée de quatre ans et plus — restait intacte en été.

Enregistrée depuis la fin des années 1980, la fonte de la banquise s'est accélérée à la fin des années 1990. En septembre 2007, la banquise s'est réduite à 4,3 millions de km² d'étendue, un minimum historique. En septembre 2008, sa superficie a augmenté à 4,7 millions de km².

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Arctique: la banquise recule (chercheurs américains) » datée du 5 août 2010.

Source