La Suisse représentera dès jeudi les intérêts de la Russie et de la Géorgie

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5 mars 2009. – La Suisse représentera à compter de jeudi les intérêts de la Russie et de la Géorgie, a fait savoir mercredi le département fédéral (ministère) des Affaires étrangère de la Confédération suisse.

La Géorgie a proclamé la rupture des relations diplomatiques avec la Russie après le conflit d'août 2008 et la reconnaissance par Moscou de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud. À la suite de la rupture des relations diplomatiques, les deux parties ont demandé à Berne d'accepter de représenter leurs intérêts, et au début du mois d'octobre, le gouvernement de la Confédération suisse a donné son accord de principe.

« Le 5 mars des départements des intérêts russes et géorgiens s'ouvriront dans les ambassades de Suisse à Tbilissi et à Moscou », dit le communiqué de la diplomatie suisse.

Il y est rappelé que l'apparition de tels départements résulte de deux ententes, dont l'une a été signée le 13 décembre 2008 entre la Suisse et la Russie, et la seconde le 12 janvier 2009 entre la Suisse et la Géorgie.

La neutralité de Confédération suisse lui permet d'assumer des fonctions de médiateur et d'intermédiaire entre des pays n'entretenant pas de relations diplomatiques. Notamment, elle représente à l'heure actuelle les intérêts des USA à Cuba et en Iran, ainsi que ceux de Cuba aux USA.

Le ministère russe des Affaires étrangères a fait mercredi savoir que le secrétaire d'État - vice-ministre des AE Grigori Karassine et l'ambassadeur de la Confédération suisse à Moscou Walter Giger ont échangé des notes constituant un Accord sur les modalités de représentation par la Suisse des intérêts de la Géorgie en Russie.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  La Suisse représentera dès jeudi les intérêts de la Russie et de la Géorgie (MAE suisse) » datée du 5 mars 2009.

Sources